Pour une bouffée d’air frais, lisez Lou !

Mon avis en 30 secondes

Lou_tome1Lou ! est une bande-dessinée éponyme de 7 tomes, au cours de laquelle nous suivons les aventures de Lou, une jeune fille, vivant seule avec sa mère et leur chat dans un appartement en banlieue d’une grande ville. Lou a 12 ans dans le premier tome, 13 dans le deuxième, etc. Bref, vous avez compris le truc, nous la suivons année après année. J’avais à peu près le même âge que Lou dans le tome 1, lorsque que j’ai découvert cette série. J’ai eu un immense coup de cœur et on peut dire que cela fait partie des lectures avec lesquelles j’ai grandies.

Une BD initiatique…

Lou est une jeune fille pleine de vie, passionnée, rêveuse, créative et (très) imaginative. Elle dessine et fabrique ses propres vêtements, ce qui lui donne un style unique, souvent critiqué par les autres filles de son collège. Mais, Lou s’en fiche. Elle fait ce qui lui plaît et vit pleinement sa vie. Lou est un personnage qui donne le sourire et rend de bonne humeur. Avec ses cheveux blonds et sa vivacité, elle est solaire.

raiponce
Lou me fait parfois penser à la Raiponce de Disney: pleine de vie !

Comme tous les enfants de son âge, elle se pose des tas de questions, notamment sur les relations humaines, qu’elles soient familiales, amicales ou amoureuses. C’est pour cette raison qu’au début du tome 1, sa mère lui donne un journal intime pour qu’elle y écrive ses pensées. Et c’est le point de départ de toute la BD. Ce journal va accompagner Lou toute sa vie et la voir grandir. Chaque tome amène son lot de questions, souvent soulevées par l’arrivée d’un nouveau personnage ou une situation inattendue. Confrontée à l’autre, Lou voit ses représentations bouleversées, ce qui est généralement l’élément déclencheur de l’intrigue. C’est pour cette raison qu’on peut qualifier cette BD d’initiatique : chaque tome façonne la personnalité de Lou, en fonction de ses rencontres, de ses aventures, mais aussi de ses erreurs.

Au style décalé

Bon, vous allez me dire : une jeune fille, un journal intime, des questions existentielles et un parcours initiatique, c’est un schéma plutôt classique. Et pourtant, Julien Neel a donné à son histoire un ton complètement décalé, notamment grâce à des personnages hauts en couleurs. Leurs traits de caractères sont poussés à leur extrême, d’où des histoires abracadabrantesque et pleine d’humour !

Pour vous donner envie de plonger la tête la première dans cette série, je vais juste vous décrire la mère de Lou (dont on ne sait toujours pas le prénom, si, si je vous assure, c’est juste la mère de Lou !) : une femme de 30 ans, fan de jeux-vidéos, en pantoufles et peignoir la plupart de la journée, traductrice à ses heures, autrice de romans de SF (enfin elle essaie), nulle en cuisine et amoureuse d’un joueur de violoncelle qui porte un gilet en peau de mouton mort. Je peux vous assurer qu’un tel cocktail conduit à des situations surréalistes et très drôles. Finalement, la relation mère-fille s’inverse et c’est Lou, la personne responsable qui prend les choses en main, et sa mère qui a la tête dans la lune.

Une BD en constant renouvellement

Ce qui me plaît particulièrement dans cette BD, c’est qu’aucun tome ne se ressemble. De tome en tome, on constate un renouvellement des dessins, de l’écriture et des stratégies de narration. Alors que le tome 1 est constituée de petites scénettes qui occupent chacune une à deux pages, le tome 2 repose sur le format un tome = une histoire, schéma que reprennent ensuite les autres tomes jusqu’à la rupture du tome 6.

Lou_tome6Ce tome occupe une place un peu à part dans la série parce qu’il rompt avec les tomes précédents. Tout d’abord, on fait un bond temporel assez important : on quitte Lou dans le tome 5 à la fin du collège pour la retrouver ensuite à la fac. Mais au-delà de ça, alors que les numéros précédents proposent une narration linéaire, le tome 6 est déstructuré. Les pages ne se suivent pas toujours et on a parfois du mal à suivre le fil de l’histoire. Dans ce tome, on retrouve donc une Lou à la fac, qui n’est plus aussi confiante qu’elle l’était dans les tomes précédents. Elle vit une période confuse. Sa vie est devenue un méli-mélo d’émotions et d’événements qu’elle n’arrive pas à contrôler et on sent derrière tout cela une certaine angoisse de la routine et surtout de l’avenir.

Bref, Lou devient une jeune adulte et cherche sa place dans le monde. Finalement, la déstructuration de la narration est le reflet de l’état émotionnel de Lou, qui ne sait plus vraiment qui elle est. Je pense que ce tome a dû être un véritable pari pour l’auteur, tant du point de vue de la narration que de l’histoire, d’autant plus qu’il intègre des éléments fantastiques, ce qui n’était pas le cas avant. Même si à la première lecture, j’ai été déroutée par ce tome, je le trouve pourtant criant de vérité. Julien Neel arrive à dépeindre avec beaucoup de justesse les émotions et les craintes que l’on a à cette époque confuse et pourtant décisive, où l’on est plus vraiment un adolescent, mais pas encore tout à fait un adulte.

happy
Moi, après avoir compris le tome 6

Une BD transgénérationelle

Même si Lou ! est une bande-dessinée jeunesse, je pense qu’elle s’adresse aussi bien aux jeunes qu’aux adultes. En relisant la série, je me suis rendue compte qu’elle abordait des thèmes très divers apportés par les autres personnages. À travers la mère de Lou, on s’interroge sur les relations mère-fille (si elle a une relation fusionnelle avec sa fille, elle a pourtant une relation conflictuelle avec sa propre mère), sur le fait d’être une mère célibataire, ou encore sur le syndrome de la page blanche et l’inspiration artistique. Tous ces thèmes sont abordés avec humour et douceur et c’est aussi pour cela que je vous recommande chaudement cette bande-dessinée.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s